Dans certaines sociétés, le divorce est un sujet tabou, il est tout simplement impossible pour les cultures traditionnelles et conservatrices de songer à divorce après s’être engagé dans une relation à vie. Au fur et à mesure que la mondialisation a atteint les cultures, le nombre de divorces a augmenté. Et dans les principales causes, on peut conclure que la mentalité des couples, des futurs ex a beaucoup changé, que les gens étaient de plus en plus soucieux de leur futur.

Des causes de divorces communes

Aujourd’hui, les statistiques affirment qu’un couple sur deux finit par se séparer et demander un divorce. Chiffre énorme. Au commencement de cette histoire, deux personnes se sont engagées pour vivre ensemble dans les moments les plus faciles comme dans les instants invivables. Le foyer mettra en opposition, en confrontation deux cultures différentes, deux manières, comportements et réflexions différents, mais au bout de quelques années, l’autre deviendra invivable. Parmi les principales causes du divorce, le manque d’attention, d’échanges et de communication est très répandu. Il devait être évident pour les deux parties de s’entendre sur tous les points concernant le foyer, mais de divergence en divergence, la communication devient néfaste et le silence qui en découlera sera la cause du divorce. Dans les cas les plus fréquents, la cause est l’infidélité. Ce phénomène est vieux comme le monde et pourtant continue à ravager tous les couples. Au bout d’un certain temps, la cause est que l’un (ou les deux) aura envie d’explorer de nouveaux horizons. Entre autres, dans les recensements, une des principales causes du divorce, la violence conjugale, qui non seulement est un motif de divorce, mais aussi de fautes lourdes envers la loi.

Des causes de divorces relatives

On pourra conclure qu’il existe des cas de divorces qui sont partagés, mais lorsqu’on pousse les recherches plus loin, on constatera que le divorce est un cas par cas. Que le couple qui fait aujourd’hui face à un divorce a ses propres péripéties, a enduré des conflits extraordinaires. Pour beaucoup de demandes, la jalousie de l’un des conjoints fait objet d’un motif de divorce ; arrivée à un stade qui doit interpeller l’autre conjoint, la jalousie devient une maladie toxique à la relation. En outre, les cas les plus relatifs concernent généralement l’attitude de l’un des conjoints, effectivement, la cruauté envers l’autre est un motif de divorce, il en est de même pour l’instabilité psychique de l’autre au quotidien. Cependant, l’officialisation du divorce appartenant à un tenant des lois, il est à prévoir que le juge, l’avocat ou le notaire va se référer à des cas similaires pour étudier la crédibilité d’une cause de divorce ou de demande de divorce. Depuis l’évolution des types de relation entre un couple (libéral, concubinage …) le divorce devient de plus en plus complexe.

Articles connexes