Qui dit divorce signifie que l’un ou l’autre est forcément coupable. Le divorce implique la rupture sans équivoque d’un contrat de mariage pourtant le plus élaboré possible. Dans les principes de la religion, le divorce est tout simplement interdit ; en effet, un couple qui s’est formé est un engagement, il est déconseillé donc de rompre cet engagement. Cependant, au fil du temps, les demandes de divorce se sont multipliées et les couples demandant le divorce sont devenus impensables. Que faut-il savoir sur le divorce ? Avant d’entamer une procédure, n’y a-t-il pas de préliminaires importants pour pouvoir en arriver à ses fins avec ce mariage qui visiblement n’était pas une bonne idée.

Conflit ou arrangement

En premier lieu, il existe, du moins en France deux différents types de divorces que beaucoup ne croiront pas. Tout à fait, il existe un mode de divorce, le premier est le divorce à l’amiable. Pour la plupart, cela semble tout simplement incroyable, car l’objet même du divorce est un problème entre les deux parties engagées. Ainsi, en guise d’information divorce, cela est appelé, divorce par consentement mutuel. Il est donc demandé ici à ce que les signataires de l’acte de mariage signent de nouveau, non plus pour bâtir, mais pour détruire. Le divorce à l’amiable n’implique donc ni le juge, ni autre acteur du tribunal. Cependant, il est toujours remis auprès de l’expertise d’avocats, qui eux rapporteront à un notaire. Ce dernier se chargera d’officialiser le divorce.

L’autre type de divorce bon à savoir est le divorce conflictuel ; on définit, dans ce mode, le conflit, toute faute de l’un des conjoints, une demande acceptée, ou une altération du lien conjugal. Dans tous les cas, l’un sortira gagnant. Mais dans ces causes de divorce, on note aussi un grand taux de divorce pour séparation de corps, ce qui ne valide plus le statut marié.

Divorce, bon à savoir

Les cas de divorce, il y a bien longtemps étaient pour la plupart à l’initiative de l’homme. Aujourd’hui, cela a changé, car beaucoup de femmes ne supportant plus le poids de la société sur sa vie de famille demandent le divorce. Auparavant, la femme n’avait aucun droit à l’erreur, ainsi, un dysfonctionnement de son foyer serait sa faute ; et l’arrangement de ce problème relève de la responsabilité de la femme. Depuis, les manières ont changé et les demandes de divorce viennent souvent d’une femme ne pouvant plus attendre le retour d’un mari ayant abandonné son foyer. C’est une raison plus que pertinente pour demander un divorce. Ensuite, les procédures varient en fonction de la législation du pays. Dans beaucoup de pays, le divorce à l’amiable est encore absent, c’est le cas pour les pays conservateurs qui voient le mariage comme un engagement fort et impossible à rompre. Pourtant dans les nations beaucoup plus ouvertes et libérales, on parle d’icônes people qui ont divorcé autant de fois qu’ils se sont mariés ; le divorce ne semble plus être un cas d’étude exceptionnel, il fait comme partie du parcours de la vie.

Articles connexes